Intéressement…

By in ,
Intéressement…

Zéro euro à partir de l’exercice 2019 ?

Depuis 2002, les agents RATP perçoivent la prime d’intéressement, revendiquée et négociée par l’UNSA-RATP. L’accord actuel arrive à son terme avec l’exercice 2018.
Ces cinq dernières années, le montant de celle-ci est stabilisé à environ 1100 € net par agent. Sur cette période, grâce à la signature de l’UNSA-RATP, ce sont ainsi plus de 250 millions d’euros (supplément d’intéressement compris) qui ont été versés aux agents RATP.
Sans nouvel accord signé fin juin 2019, plus de prime d’intéressement !
En effet, le versement de l’intéressement répond à certaines obligations, dont une nouvelle, fixée par la Loi Macron, l’existence d’un accord signé au minimum à 50 % de représentativité (auparavant c’était 30 %). L’intéressement, ça marche comment ?
– Seules les Organisations Syndicales Représentatives (OSR) peuvent négocier et signer des accords collectifs. Les OSR sont au nombre de quatre à la RATP. Deux d’entre-elles ne signent pas l’intéressement (CGT, SUD). – Le versement de l’intéressement nécessite obligatoirement la signature d’un accord à 50 % de représentativité. Cette signature doit intervenir au plus tard le 30 juin 2019 pour que les agents RATP puissent percevoir l’intéressement en 2020, et sur la durée de l’accord. – L’UNSA-RATP avec 29 % de représentativité est la principale signataire de l’accord en vigueur. – Les signataires actuels représentent 41 % de représentativité. Ce ne sera pas suffisant pour faire vivre un nouvel accord…
Pour sauvegarder nos 1100 € d’intéressement, l’UNSA-RATP doit atteindre 50 % aux élections professionnelles.

Lire le Tract …